Etudiant - Clément Lobjoy : Développer une pratique nouvelle -
Partager
Retour au journal

Etudiant – Clément Lobjoy : Développer une pratique nouvelle

Clément Lobjoy, étudiant passé par Prép’art Paris et admis à la Gerrit Rietveld Academie, nous raconte son année 2021-2022. 

Quelle a été ta formation avant d’arriver à Prép’art ?

J’étais au lycée général, mais j’ai eu une grande influence du monde professionnel de la pâtisserie où j’ai voulu travailler pendant un moment. Ça a eu un fort impact dans ma façon de voir les choses et de travailler, notamment au niveau des couleurs et des textures.

Pourquoi avoir choisi de t’inscrire à Prép’art ?

Prép’art m’a semblé être le bon univers pour découvrir de manière ouverte de nombreuses disciplines et ainsi comprendre un peu mieux où m’orienter.

Que t’a apporté ton passage à Prép’art ?

Prép’art m’a apporté des connaissances et un cadre à la fois très ouvert et très suivi où j’ai pu développer une pratique nouvelle et l’améliorer. Ça m’a aussi apporté beaucoup d’ouverture d’esprit dans mon rapport aux autres et à la culture artistique.

Sur quoi porte ton dossier ?

Il est nourri de mes questionnements sociaux et environnementaux, ils sont donc fortement exprimés dans mon dossier. Je m’intéresse aussi à notre rapport à notre corps et aux objets, et l’influence qu’ils peuvent avoir sur notre comportement.

Comment décrirais-tu l’ambiance à Prép’art ?

Mon expérience de Prép’art à été celle d’un environnement très ouvert, où la discussion, qu’elle soit avec les profs ou les élèves, est simple et décomplexée. J’y ai vu beaucoup de coopération et de bienveillance.

Quels conseils donnerais-tu à un futur étudiant ? 

D’y entrer sans à priori. Même en ayant une idée précise de ce qu’on veut faire, on risque de découvrir des nouvelles disciplines ou d’avoir des nouvelles influences qui changeront notre vision.