Parcours, hasard, processus créatif... Les artistes Chloé Elmaleh et Nicolas Degrange partagent leurs expériences - Prép'art
Partager
Retour au journal

Parcours, hasard, processus créatif… Les artistes Chloé Elmaleh et Nicolas Degrange partagent leurs expériences

L’environnement et la spontanéité caractérisent les créations de Chloé Elmaleh et Nicolas Degrange. Les artistes sont revenus sur leurs parcours et leurs projets lors d’une conférence à Prép’art Paris. 

À l’occasion de leur exposition « Pas vu, pas pris » à la galerie Le Passage en novembre et décembre 2022, les artistes Nicolas Degrange et Chloé Elmaleh ont donné une conférence auprès des étudiants de Prép’art Paris. Ils sont revenus sur leurs parcours, leurs études dans les grandes écoles d’art, leurs premières expositions, leurs processus créatifs ainsi que leurs implications dans l’atelier collectif ChezKit, un espace de production et de diffusion. 

Utilisant divers matériaux issus du quotidien pour ses créations, Chloé Elmaleh a raconté son passage de la 2D avec la pratique photographique à la 3D : « Au fur et à mesure que je faisais de la photo, je me rendais compte qu’au final, la photo m’importait moins que ce que je prenais en photos. C’était comme des espèces de sculptures éphémères. J’adorais aller dans les chantiers en construction par exemple. Et naturellement, j’ai penché plus vers la 3D, la sculpture et l’installation ». Étudiante aux Beaux-Arts à Nancy, Chloé Elmaleh a profité de la quatrième année qui peut se réaliser en échange avec une autre école pour répondre à son désir d’expérimenter et d’apprendre à utiliser de nouveaux matériaux, de nouvelles techniques. C’est à Cracovie en Pologne qu’elle a découvert durant six mois une approche plus concrète. « C’est un endroit où j’ai appris à travailler, à regarder et à apprendre« , a-t-elle souligné, puis elle a ajouté : « En revenant en France, je me suis rendue compte que les sujets un peu sérieux, ça ne m’intéressait pas. Ce qui me plaît, c’est de m’émanciper des codes, d’essayer de confronter des matériaux, des objets du quotidien. » 

Installée pendant un an à Shanghai à l’école OFFSHORE pour sa cinquième année, l’artiste s’est ensuite posée la question de comment faire pour continuer à créer. C’est au sein du collectif ChezKit à Pantin qu’elle a trouvé ce dont elle avait besoin : « Ne pas travailler seule, avoir une communauté interprétative ou encore pouvoir échanger de manière différente avec les différents artistes présents ». Ses projets sont à découvrir sur son site ici.

drag
<
>

Présent au sein de ce même atelier, Nicolas Degrange y a aussi trouvé un lieu bénéfique en tant qu’artiste. “C’est une chose importante d’avoir cette zone de travail en commun, on participe aux expositions des uns des autres, ça créer une famille, on s’entraide”, a-t-il expliqué. Diplômé des Beaux-Arts de Bordeaux et de l’École Cantonale de Lausanne, Nicolas Degrange raconte y avoir été un peu par hasard. Lors de son année de prépa, il a préparé des concours très différents car il ne savait pas vraiment ce qu’il voulait faire. Intéressé par l’illustration et la peinture, il a pourtant décidé de rejoindre l’ECAL, haute école d’art et de design à Lausanne : « Il y a eu un feeling, un contact simple avec l’école et sans trop savoir ce qu’il s’y passait, je suis allé là ». 

Sa pratique de la peinture a alors évolué vers l’abstrait, et la spontanéité a de nouveau guidé son parcours artistique. « J’ai commencé par collecter ce que je voyais, des images, et c’est venu spontanément pour essayer de comprendre l’environnement. Il y a eu beaucoup de déambulations pour aller rencontrer des objets. J’avais cette intention de comprendre ce qui m’entourait en saisissant les choses », a expliqué l’artiste. En deuxième temps, son travail se poursuit en atelier, où il analyse le matériau et lui donne une dimension picturale à travers l’accrochage. « Là, je me rends compte que l’objet devient autre chose », a-t-il ajouté. Partant d’un objet brut trouvé dans son environnement, Nicolas Degrange a raconté aux étudiants les étapes de ses différentes créations et ainsi détaillé son processus créatif. Ses projets sont à découvrir sur son site ici.

drag
<
>