Portrait d'étudiant - Elsa Mazin Darmon : "L’immersion dans un univers créatif fut enrichissant" -
Partager
Retour au journal

Portrait d’étudiant – Elsa Mazin Darmon : « L’immersion dans un univers créatif fut enrichissant »

Elsa Mazin Darmon, étudiante passée par Prép’art Paris et admise aux Arts Déco de Paris, à l’EPSAA, à l’ESAD Amiens et Valence, nous raconte son année 2021-2022. 

Pourquoi avoir choisi de t’inscrire à Prép’art ?

Mon objectif depuis la seconde était d’intégrer les arts décoratifs de Paris. J’ai tenté le concours en terminale et j’ai échoué. J’ai pris conscience qu’il me manquait une formation plus complète.

Que t’a apporté ton passage à Prép’art ?

La possibilité d’apprendre et de discuter avec des artistes, de découvrir leur façon de travailler et de recevoir leurs conseils. C’est une année très stimulante. Au-delà de la méthode de travail, c’est l’intensité et l’immersion dans un univers créatif qui fut enrichissant. J’ai également beaucoup appris des autres élèves et ai tissé de vrais liens. Enfin, c’est tout simplement les protocoles de base pour les concours.

Quels sont les sujets que tu abordes dans ton dossier ? 

Une grande partie de mon travail est centré sur mon rapport à l’autre, plus particulièrement à mes proches que je dessine souvent. Ensuite je me suis beaucoup tournée vers le cinéma et une analyse personnelle orientée vers la couleur et le motif des films. Enfin j’ai abordé le thème du silence à travers des recherches graphiques et des carnets de dessin.

Comment décrirais-tu l’ambiance à Prép’art ? 

Une ambiance joviale, d’entraide et ou le son des rires très caractéristiques marque toujours les élèves !

Quels conseils donnerais-tu à un futur étudiant à Prép’art ? 

De se donner à fond et de profiter un maximum de cette année ! Surtout ne pas lâcher en cours, c’est une année intense mais les professeurs sont vraiment impliqués dans notre parcours. Il ne faut pas hésiter à leur demander de l’aide lorsqu’on se perd un peu.