Partager
Retour au journal

Le Passage présente sa deuxième exposition : IN PIECES

Le Passage, galerie de Prép’art Paris présente sa deuxième exposition : IN PIECES.  

Un mois après l’ouverture de la galerie d’exposition de l’école Prép’art Paris, Le Passage, le lieu accueille déjà sa deuxième exposition : IN PIECES. Les artistes Lucille Leger et Maxime Duveau, deux anciens étudiants de Prép’art, s’associent pour créer une conversation entre des sculptures objets et des dessins, entre espace et représentations de l’espace. Il s’agit de convoquer des trames de mémoires enfouies, des signifiants issus des souvenirs où le temps et l’espace reviennent par morceaux, in pieces. Les deux artistes jouent avec une forme de fragmentation et de découpe du référent, par ponction, recouvrement ou rajout.

Diplômée des Beaux-arts de Paris et de l’École nationale supérieure d’arts de Paris-Cergy, Lucille Leger réalise des sculptures au croisement du mobilier et des formes végétales, animales et humaines. En leur donnant un aspect anthropomorphe, ou par l’utilisation de matériaux fragiles et éphémères, elle interroge les liens entre le vivant et l’inerte. Ses installations sont des propositions hybrides, à l’intersection de l’espace domestique, du monde organique et de l’espace d’art. 

À travers ses oeuvres, Maxime Duveau, diplômé de la Villa Arson à Nice en 2015, poursuit un voyage dans le temps et dans l’espace pour s’approprier un imaginaire collectif. Les pratiques du dessin au fusain, au pinceau et à l’encre de chine, au scotch, au cutter et la pratique scripturale font alliance dans son travail.

À propos de la galerie : 

Le Passage est un lieu d’exposition dédié à la création contemporaine, des artistes de tous horizons seront présents : peintres, sculpteurs, designers, ou encore vidéastes. À chacune de ses expositions ouvertes au public, Le Passage, espace de transmission avec nos étudiants, souhaite créer le dialogue entre les différentes pratiques artistiques. À l’occasion de conférences, les artistes invités à exposer pourront partager avec nos étudiants leurs expériences, leurs parcours en école supérieure d’art ainsi que leurs visions de l’art. 

Pour sa première exposition « Le Compilaphone », Le Passage avait accueilli le vidéaste Armand Beraud, et l’artiste peintre Antwan Horfee, qui ont fait dialoguer la peinture, le dessin, la vidéo et l’animation.